Lire : Joshua, « Une trajectoire du capital »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Dans cet ouvrage, Isaac Joshua revient sur une histoire du capital et de ses crises. Outre la crise de 1929 (si souvent cité depuis quelques mois...), l’auteur revient sur les crises du XIXe siècle, qui passent facilement inaperçue, les rapports capitalistes de production n’ayant pas encore conquis l’ensemble de l’économie. Une petite production nombreuse échappe encore au capitalisme, essentiellement dans le monde rural. Cela n’est plus le cas en 1929 aux États-Unis et en Europe de l’ouest.

Ainsi, de 1929 à la crise de la crise de la nouvelle économie en 2001, Isaac Joshua retrace les diverses crises (1973-74, 1997 en Asie), avec de nombreuses statistiques. Il met en évidence la situation de crise quasi-permanente du capitalisme, dont les seules périodes de prospérité (années 1920, trente glorieuses) ne s’expliqueraient que par la théorie du rattrapage : après les guerres mondiales, l’économie doit se reconstruire et rattraper le retard accumulé à l’occasion de la guerre. Rien de rassurant sur la situation actuelle.

Renaud (AL-Alsace)

• Isaac Joshua, Une trajectoire du capital, Syllepse, 2006, 22 euros.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut