A Contre-Courant : Soyez réalistes !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Chaque mois, le mensuel Alternative libertaire reproduit l’édito de la revue alsacienne À Contre Courant, qui de son côté reproduit l’édito d’AL. Pour contacter ces camarades : ACC, BP 2123, 68060 Mulhouse Cedex.


Par des processus qui ne sont pas encore tous élucidés, l’idéologie dominante parvient à transfigurer presque toutes les tares et contradictions du système pour les graver dans les esprits sous la forme d’indépassables merveilles ; tout juste nous concède-t-on, parfois - quand la monstruosité ne peut décidément pas être embellie - qu’on a affaire à une incontournable fatalité.

Le foot n’est plus qu’une entreprise d’abrutissement à l’échelle planétaire où tout est récupéré pour être vendu à des tarifs hallucinants, de Nike à Zidane en passant par la moindre fraction de seconde de publicité télévisée ?... Soyez compréhensifs et réalistes ! Ne ratez pas l’occasion de participer à cette fantastique aventure sportive où les peuples se retrouvent pour fraterniser devant les caméras du monde entier !...

La télé, parlons-en : se planter devant un petit écran plus de trois heures et demie quotidiennement ne peut que déstructurer les esprits et les soumettre aux valeurs libérales ?... Non, soyez réalistes ! La télévision est d’abord un formidable outil de divertissement et d’information !...

L’information n’est plus qu’une vaste entreprise de conditionnement soumise aux exigences des groupes industriels et financiers qui contrôlent les grands médias ?... Ouvrez les yeux et soyez réalistes ! On n’est plus au temps de l’ORTF où l’Elysée dictait le contenu du journal télévisé de 20 heures ; l’information, désormais libre et diversifiée, protège et nourrit notre démocratie !...

Quelle démocratie ? Celle où les médias aux ordres font tout pour orienter l’issue d’un référendum et où les gouvernants, sous les mêmes ordres, agissent à l’opposé des choix exprimés ?... Soyez plus nuancés et réalistes ! Une démocratie aussi médiocre que cela n’attirerait pas tant de candidats ; et des candidats d’extrême-gauche, s’il vous plaît !...

Quelle démocratie ? Celle où les dirigeants syndicaux acceptent d’effarants reculs sociaux, - quand ils n’y collaborent pas activement - résignés à faire avaler à leur base toutes les régressions qu’à l’avenir le système leur demandera de « négocier » ?... Soyez r-é-a-li-stes : vous savez bien qu’ils ne peuvent pas faire autrement ! D’ailleurs, tous les militants vous le diront : pour commencer, la meilleure des choses à faire est d’adhérer à un syndicat !...

« Le prolétariat est révolutionnaire, ou il n’est rien » disait Marx. On pourrait en effet citer à l’infini des exemples illustrant ce formatage des esprits aux effets démultipliés par un phénomène désespérant d’auto-intoxication qui anéantit le prolétariat pourtant réapparu à l’occasion d’un début de rébellion il y a quelques semaines. Alors ?... Soyons réalistes et imaginons l’impossible pour que des luttes auto-émancipatrices surgissent et s’installent enfin durablement ! Cet effort d’imagination prend neuf pages de ce numéro d’ACC, où on vous propose, avec d’autres, de « Penser le communisme, le socialisme aujourd’hui » [1].

Nous n’aurons pas la naïveté de croire qu’ébaucher de telles perspectives est suffisant. Mais c’est sûrement nécessaire.

[1Ce numéro sera fourni gratuitement à tout nouvel abonné à ACC. Si vous tenez à « Penser le communisme » pendant ces vacances, vous pouvez aussi obtenir la version électronique (format RTF) de ce texte sur simple demande à : courrier@acontrecourant.org.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut