Communiqués de 2022

91 élu·es d’extrême droite au Parlement, Macron complice

Le résultat des élections législatives est sans appel : le RN arrive en force, la NUPES et Macron échouent à la majorité absolue et l’abstention est record. Le plus choquant est évidemment le score du RN qui triple quasiment son meilleur résultat à l’époque de sa première entrée à l’Assemblée Nationale en 1986. Plus de 90 députés dont un certain nombre de fascistes font leur entrée au parlement avec l’aide de Macron.

 

Pour une auto-défense sanitaire

Depuis fin 2019, la pandémie de Covid-19 a causé plus de 144000 morts en France et plus de 6,27 millions de morts dans le monde, des chiffres ne tiennent pas compte des morts « indirectes » causées par des reports de soins ou d’autres pathologies, ni ne mesurent les conséquences sur le long terme de l’épidémie (Covid longs, santé mentale, etc). Aujourd’hui, le virus tue encore 80 personnes par jour en France : ce n’est que depuis début mai que nous sommes passés sous la barre des 100 morts quotidiens.

 

Gueule de bois pour LREM et défaite au goût de victoire pour le RN

C’est la douche froide pour le camp présidentiel. Si LREM et ses satellites ont réussi à éviter le scénario de cohabitation avec la NUPES qui les faisait tant cauchemarder, ils ont échoué à obtenir une majorité absolue avec leur coalition. Une première dans l’histoire de la Ve République depuis le passage au quinquennat et l’inversion du calendrier électoral en 2002 !

 

Face aux attaques contre le mouvement de libération du Kurdistan, toutes et tous dans la rue le 11 juin

Le 19 juillet 2022 marquera les 10 ans de la révolution du Rojava, permise par la vague de soulèvements populaires du printemps des peuples. Depuis, les révolutionnaires kurdes ont, au fil de leur lutte contre Daesh (2014-2019), autonomisé une large partie du territoire syrien…

 

Information publique sur plusieurs agressions contre des militant·es de la Jeune Garde et des militant·es du milieu antifasciste à Lyon

Des organisations du collectif unitaire lyonnais Fermons les locaux fascistes, auquel participe le groupe local de Lyon de l’UCL, ont rédigé un communiqué d’information publique que nous partageons ici.

 

Nouvelle tuerie de masse raciste aux États-Unis : l’extrême droite assassine partout

Le dimanche 15 mai, l’extrême droite se rendait encore responsable d’une tuerie de masse, assassinant 10 personnes majoritairement noires. Le terroriste de 18 ans préparait cela de longue date et le manifeste publié par ce dernier ne peut que nous éclairer sur le danger que représente l’extrême droite pour toutes les populations subissant le racisme.

 

Vérité et justice pour Shireen Abu Akleh

La journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh qui travaillait depuis plus de deux décennies pour Al Jazeera a été assassinée par l’armée israélienne le matin du 11 mai.

 

Bilan Macron #9 : Des bruits de bottes...

Des gilets jaunes à la dissolution de Palestine vaincra, de Steve Maia Caniço à Jean-Paul, ce quinquennat aura été inscrit sous le signe de l’autoritarisme et de la violence. Retour sur cinq années de répression des mouvements sociaux.

 

En lutte contre la transphobie

Partout dans le monde, les attaques contre les personnes trans & intersexes s’amplifient. Pour la défense des droits des personnes trans & intersexes, prenons la rue ce 14 mai !

 

Bilan Macron #8 : capitalisme de surveillance et technopolice

Sur le terrain des libertés numériques, ce quinquennat aura vu s’accroître dangereusement l’arsenal sécuritaire mis en place contre la population : état d’urgence permanent, loi sécurité globale, loi haine, loi anti-casseurs, … Retour sur cinq ans d’attaque ininterrompue contre nos libertés numériques (mais pas seulement).

 

Bilan Macron #7 : Travaille, quoi qu’il en coûte

Au début de son quinquennat, dès septembre 2017, Macron a renforcé le pouvoir patronal à coup d’ordonnances. Un cap qui a ensuite été gardé tout au long de son quinquennat : casse de la fonction publique, répression des mouvements sociaux, réforme de l’assurance chômage, … Après cinq ans d’attaques incessantes contre le camp des travailleur·es, à quels nouveaux combats doit-on se préparer ?

 

Bilan Macron #6 : Mettre au pas la jeunesse

La campagne d’Emmanuel Macron, s’il y en avait une, n’a laissé aucune place à des propositions pour la jeunesse. Évidemment, vu que son bilan est désastreux : l’auto-proclamé « président des jeunes » n’a proposé que sélection, précarité et mise au pas.

 

Bilan Macron #5 : Un impéralisme économique, répressif et meurtrier

La guerre, sous le mandat de Macron, a continué d’être un business et un instrument impérialiste pour l’État français. Retour sur cinq ans d’un impérialisme économique, répressif et meurtrier.

 

Bilan Macron #4 : Greenwashing et fausses promesses

Macron élu en 2017 a voulu faire de l’écologie un symbole, d’abord de son ambition internationale – « Make the planet great again », « Champion de la Terre » en 2018. Après la médiatique nomination de Hulot, l’arrêt de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, l’annonce de la neutralité carbone de la France d’ici 2050 et le très banquier One Planet Summit pour les accords de Paris, les attentes ont vite été déçues : ce n’était que symbolique, pur outil de communication.

 

Bilan Macron #3 : sans scrupules dans le racisme d’Etat

Le premier quinquennat d’Emmanuel Macron a été l’occasion d’observer sans surprise un maintien des politiques racistes de l’État français. Pire, à de multiples reprises, le président a donné des gages à la droite et à l’extrême droite via différentes lois et déclarations.

 

Bilan Macron #2 : Un quinquennat sous le signe du patriarcat

« Grande cause du quinquennat », l’égalité femmes/hommes a été allègrement piétinée : 0,25% du budget de l’Etat, et pas même un ministère : un secrétariat d’État. Le bilan est sans appel.

 

Bilan Macron #1 : La part belle à l’extrême droite

Depuis les lois sécurité globale, la police est renforcée. L’élection de Macron lui permettra de continuer sur cette lancée et de multiplier l’arsenal législatif pour une répression d’État agissant dans l’impunité.

 

Réélection de Macron : reprendre le contrôle de nos vies

De la « grande cause du quinquennat », à « Make the planet great again », Macron aura été le président de l’hypocrisie et du mépris. Sa réélection ne doit pas nous faire oublier son bilan catastrophique.

 

Face au péril fasciste, au patriarcat et à la lesbophobie, que vive la visibilité et la résistance lesbienne !

En 1982 était organisée la première marche pour la visibilité lesbienne au Canada. 40 ans plus tard, les lesbiennes et leurs allié·es continuent de marcher. L’année dernière 10 000 personnes ont défilé à Paris, annonçant la première manifestation de masse des lesbiennes et de leurs soutiens en France. Aujourd’hui comme hier, l’UCL appelle à rejoindre les marches du 23 avril dans plusieurs ville.

 

Second tour : pas de résignation… on s’organise !

Le premier tour de l’élection présidentielle s’est tenu ce dimanche 10 avril. Les résultats de cette élection sont désormais connus et n’ont malheureusement rien de surprenant. Voici donc nos consignes pour le second tour et les cinq ans à venir : organisez-vous ! syndiquez-vous !
Pour l’unité antifasciste ! Pour l’organisation des classes populaires ! Pour un changement radical de société !

 

Deux poids, deux mesures : racisme, transphobie et patriarcat au travers de la guerre en Ukraine

 

Non aux procédures bâillons, soutien à Assa Traoré !

Le combat pour la reconnaissance du meurtre d’Adama Traoré se poursuit depuis 2016 et connaît de nouveaux rebondissements. Désormais, c’est Assa Traoré qui est une nouvelle fois mise en examen suite à une plainte des gendarmes pour diffamation, pour avoir déclaré « les gendarmes t’ont tué mais ils ne tueront pas ton nom, Adama ».

 

Statu francese assassinu : pour une solution politique en Corse

Le soir du 21 mars nous avons appris la mort d’Yvan Colonna. Cette mort fait suite à une agression violente en prison. Condoléances et soutien à toute sa famille ; Cunduglianze afflitte è sustegnu à tutta a so famiglia.

 

L’extrême droite est un danger mortel

 

Une attaque contre l’un·e d’entre nous est une attaque contre toutes et tous !

L’Union communiste libertaire soutient le Groupe antifasciste Lyon et environs (GALE) et s’oppose à sa dissolution.

 

Ukraine : Contre l’union sacrée, sanctionnons les capitalistes !

La guerre de l’État russe en Ukraine se double d’une véritable crise internationale, politique mais aussi économique.

 

Alain Krivine quitte la barricade

L’ex-porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, figure de Mai 68, est décédé. C’est une page d’histoire qui se tourne. Au-delà des divergences qui pouvaient nous séparer, il a largement mérité un salut fraternel.

 

Révoltes en Corse suite à l’agression d’Yvan Colonna en prison

Le 2 mars 2022, Yvan Colonna a été agressé en prison et se trouve depuis dans le coma. L’agression a duré 8 minutes. Se pose une question : comment deux détenus particulièrement surveillés peuvent se retrouver seuls aussi longtemps ? L’État français doit faire la lumière sur ce qui s’est passé.

 

Pour une solidarité internationale et sans frontières

Depuis le 24 février, début de l’intervention militaire russe en Ukraine, les témoignages de solidarité se multiplient à travers le monde envers les réfugié·es ukrainien·nes. Comme toujours, la guerre amène avec elle son cortège macabre de mort·es et de populations obligé·es de fuir les bombes, les exactions et les carnages. La guerre impérialiste de l’État russe n’y fait pas exception.

 

Ukraine : Contre le militarisme et la guerre : pour la lutte auto-organisée et la révolution sociale !

Une proclamation du président russe Vladimir Poutine a donné le feu vert à l’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie. Les seuls perdants de la guerre seront la classe ouvrière mondiale, en particulier les prolétaires d’Ukraine et de Russie. Ce sont eux qui sont destinés à servir de chair à canon aux États et aux capitalistes. Il est de notre devoir de bloquer la machine de guerre et de reconstruire les résistances sociales et de classe, avec pour principe directeur la promotion des intérêts et des besoins matériels de notre classe.

 

Ukraine : Pour le retrait des troupes russes, contre une intervention militaire occidentale, pour la chute des oligarques

Alors que l’Ukraine ne menaçait nullement son grand voisin, Vladimir Poutine a ordonné l’attaque militaire dont il menaçait depuis l’automne. Pour empêcher une extension du conflit, refusons une intervention armée de l’Otan. Espérerons que l’armée russe se cassera les dents sur l’Ukraine, que cette aventure sans issue révoltera le peuple russe et sonnera le glas du régime de Poutine.

 

Toutes en grèves le 8 mars !

De nombreux métiers exercés très majoritairement par des femmes sont essentiels à la vie en société. Mais ils sont peu reconnus et dévalorisés : précarité et bas salaires.

 

Face aux menaces de dissolution : la solidarité de notre camp social

Voilà près d’une semaine que les réacs de tous poils s’échinent à monter en épingle les deux vitrines brisées, en marge de la manifestation antifasciste nantaise de vendredi dernier. Une belle opération coup de com’ pour les Morancais, Garnier et cie, qui tentent d’exister dans la sphère médiatique déjà saturée par tous ces candidats de l’ordre et de l’autorité.

 

Communiqué de soutien à Nous Toutes, au Planning Familial, et à toutes les victimes de harcèlement transphobe

Le 3 janvier, un collectif comptabilisant les Féminicides par compagnon et ex a tenu et relayé des propos transphobes en réponse à une question sur ses méthodes. #NousToutes et Le Planning Familial, après avoir condamné ces propos, ont subi une vague de harcèlement inadmissible. Nous assurons notre soutien à NousToutes et le Planning, ainsi qu’à toutes les personnes victimes de ces propos.

 

Un impératif : continuer de lutter !

 

Solidarité avec le peuple Kazakhstanais face à la répression meurtrière

En proie à des grèves et des manifestations massives, le Kazakhstan connait le plus grand bouleversement socio-politique de son histoire récente. L’UCL s’inquiète de la répression sanglante, par la dictature, en cours et relaie les aspirations de justice sociale et le rejet de l’autocratie que manifestent massivement les populations du Kazakhstan.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut