AL de décembre est disponible

retraites ; retraite ; grève ; grève générale ; Bolivie ; athéisme ; laïcité ; religion ; autoritarisme ; syndicalisme ; Nike ; fédiverse ; numérique ; lutter contre les promoteurs de haine ; big brother ; permis de tuer ; zad vendée ; Piketty

Au sommaire :

Edito
- Faire Front

Plein feux
- Retraites, et après le 5 décembre, on fait quoi ?
- Bolivie, coup d’Etat ou révolte démocratique ?
- Supplément 8 pages : Perdre notre vie à la gagner ? Jamais !

Politique
- Antiracisme : on a marché pour l’égalité et contre l’islamophobie
- Athéïsme et laïcité : la politique anarchiste vis-à-vis des religions
- Sans concession contre tous les racismes et tous les obscurantismes
- Antiterrorisme : une logique autoritaire

Syndicalisme
- Injecter l’expérience de gilets jaunes dans nos pratiques
- Nike : une grève marathon et la victoire au bout
- Santé : le boulet du corporatisme ne freinera pas la lutte !

Numérique
- Réseau : comprendre le fédiverse
- Big brother : flicage partout, justice nulle part

Antifascisme
- Lutter contre les promoteurs de haine

Antipatriarcat
- Les hommes ont un permis de tuer

Ecologie
- Les assiettes des enfants assaisonnées au productivisme
- Une ZAD en Vendée contre un projet nautique
- Aveyron : après l’expulsion, la lutte continue

Histoire
- Les communes dans la révolution russe

Culture
- Thomas Piketty est-il anticapitaliste ?

Des combattants francophones : « Le Rojava s’illustre par une incroyable résilience »

Situation militaire, sanitaire, état d’esprit des populations, résilience des institutions démocratiques, stratégie du commandement des FDS… Ces militants engagés dans le Bataillon international de libération nous donnent leur point de vue sur la période d’incertitude que vit actuellement le Rojava.

 

Edito

Au Chili, face à la révolte populaire, le gouvernement envoie sa police et on compte déjà plusieurs morts et blessé·es graves.

 

Un an après : Injecter l’expérience des gilets jaunes dans nos pratiques syndicales

Auto-organisation, action directe, solidarité interpro, mais aussi convivialité… Dans une certaine mesure, les gilets jaunes ont spontanément retrouvé ce qui a fait la force du syndicalisme des origines. Il ne faudrait pas que cela reste sans lendemain.

 

Mobilisation : Et après le 5 décembre, on fait quoi ?

Quelle que soit l’ampleur de la mobilisation du 5 décembre, il faut dès maintenant se poser la question des suites pour ne pas se retrouver les bras ballants face aux événements.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut