Soutenons les postières et les postiers de Martigues en grève depuis le 12 Octobre

Version imprimable de cet article Version imprimable


Marseille, le 29 Octobre 2009

Depuis le 12 octobre, les postières et postiers de Martigues (13) sont en grève reconductible. Avec 100% de grévistes, ils protestent contre le licenciement de deux postiers. Le premier, Sébastien, est représentant du personnel et militant à Sud ptt. Il est mis au placard depuis déjà quatre mois et est en attente de procédures disciplinaires pour son militantisme syndical. Il a entamé une grève de la faim depuis le 14 octobre afin de protester contre ces pratiques inacceptables. Le second, Fabien, est en cours de licenciement pour des raisons abusives : la direction a transformé un jour de congé en absence injustifiée.

Mais les postières et les postiers de Martigues sont également en grève pour améliorer leurs conditions de travail (dépassement d’horaires non rémunérés, réorganisation du travail, autoritarisme de la direction...). La direction de La Poste prépare activement la privatisation en appliquant une politique managériale inhumaine et en pratiquant la répression contre les salariés qui refusent d’accepter la dégradation du service postal et des conditions de travail. Le cas de Martigues est loin d’être isolé et c’est contre cette politique d’ensemble qu’il s’agit de se mobiliser.

Au-delà de la défense du service public tel qu’il est aujourd’hui, il est nécessaire d’avancer vers de nouvelles conquêtes sociales. Pour soustraire La Poste à la logique du profit, il faut que la collectivité le finance globalement par la redistribution des richesses. Les besoins à satisfaire et les moyens à mettre en œuvre ne doivent pas être décidés par les technocrates et les spéculateurs, mais par les postiers et postières en relation avec les usagers et les usagères.

Soutenons les postières et les postiers de Martigues en nous mobilisant avec eux, en organisant des caisses de grève partout pour les soutenir financièrement, en activant les collectifs d’usagers de défense du service postale pour qu’ils diffusent les informations sur cette lutte et soutiennent physiquement, matériellement et financièrement la grève.

Alternative Libertaire Marseille

 
☰ Accès rapide
Retour en haut