Antiracisme

Face au torchon « Valeurs actuelles », solidarité avec Danièle Obono

Version imprimable de cet article Version imprimable


Dans son numéro du 27 août, l’hebdomadaire d’extrême droite Valeurs actuelles a fourni une nouvelle preuve particulièrement abjecte de son racisme. Un roman fiction plaçant la députée de la France Insoumise, Danièle Obono, réduite en esclavage, dessinée la chaîne au cou en illustration. Nous tenons à exprimer notre solidarité franche et antiraciste à Danièle Obono. Loin des hypocrites faussement indignés qui contribuent chaque jour par leur politique au racisme structurel que connait de notre société.

Danièle Obono est malheureusement une habituée des attaques racistes, et pas seulement de la part du journal d’extrême droite. Éditorialistes ou politiciens, ils sont nombreux à ne pas supporter qu’une femme noire fasse de la politique.

La une de Valeurs actuelles a soulevé à juste titre une grande indignation à laquelle nous nous joignons. Mais nous ne sommes pas dupes. Nous voyons clair à travers le jeu de celles et ceux qui distillent le venin raciste à longueur de journée et jouent aujourd’hui les républicains effarouchés. Faut-il rappeler qu’Emmanuel Macron avait accordé à Valeurs actuelles une longue interview en octobre dernier ? Ou que les éditorialistes de ce même journal sont régulièrement invités sur les chaînes d’infos en continu pour y déverser leur discours réactionnaire et xénophobe ?

Valeurs actuelles aime jouer les anti-conformistes victimaires. Pourtant comme bien d’autres médias français possédés par des milliardaires, Valeurs actuelles est un serviteur zélé des classes dirigeantes. Certes moins connu qu’un Bolloré ou un Niel, Iskandar Safa, le propriétaire de Valeurs actuelles, fait partie des 100 plus grosses fortunes de France !

Contre le torchon Valeurs actuelles et tous ceux qui propagent la haine xénophobe et réactionnaire, notre solidarité doit être sans faille.

L’Union communiste libertaire appelle à participer au rassemblement de soutien à Danièle Obono organisé par la Fondation Frantz Fanon le samedi 5 septembre à 17h au Trocadéro.

Union communiste libertaire, le 29 août 2020

 
☰ Accès rapide
Retour en haut