AL de juillet-août est en kiosque !

France : gagner la bataille antiraciste ; Régionales : la fin du chantage au vote barrage ; les femmes cassent les frontières ; Angers : L’Étincelle s’éteint, la flamme demeure ; Madama ; Syndicalisme chez les livreurs, à la SNCF, à la Ville de Paris, dans la culture, service d’ordre de la CGT ; dossier spécial Révolution haïtienne (1791-1804) ; Darmanin ; Kurdistan, Maroc ; Politique agricole commune, Procès de Bure, Green Bans ; 150 ans de la Commune

Au sommaire :

Édito
- Cadet Roussel a trois neurones

Pleins feux
- Face au pouvoir : gagner la bataille antiraciste en France
- Elections régionales : la fin du chantage au vote barrage

Antipatriarcat
- Dans le monde : le droit à l’avortement toujours à conquérir
- Nice : les femmes cassent les frontières
- Syndicalisme et activité de soin : les aidants sont des aidantes

Politique
- Local militant à Angers : l’Etincelle s’éteint mais la flamme demeure
- Il vit ici, il reste ici : où es-tu, Madama ?
- Quartiers populaires : en lutte contre le déconventionnement et la gentrification

Syndicalisme
- Livreuses et livreurs, ni stigmatisé·es ni banni·es : respecté·es
- Ville de Paris : on ne bossera pas une minute de plus
- Nadejda Tilhou (SUD-Culture Loiret) : « Notre travail est non rémunéré, invisible »
- Service d’ordre de la CGT : volonté de mutation
- Ferroviaire : dans tous les métiers le ras-le-bol est palpable

DOSSIER SPÉCIAL RÉVOLUTION HAÏTIENNE

  • Édito : Ci-gît l’esclavagisme
  • 1791-1792 : Le bris des chaînes, le feu à la plaine
    • Une société structurée par la « barrière de couleur »
    • Saint-Domingue, la colonie la plus lucrative du monde
  • 1792-1793 : S’allier aux impérialistes pour les battre
    • Le panafricanisme, né de la Révolution haïtienne
    • À Paris, les parlementaires courent derrière les événements
  • 1793-1796 : L’irrésistible ascension de Toussaint Louverture
    • Sanite, Marie-Jeanne, Solitude : Trois héroïnes de l’émancipation aux Antilles
    • Un portrait intellectuel du « Spartacus noir »
  • 1796-1801 : Le legs maudit des grandes plantations
    • Le regard d’Aimé Césaire sur le « caporalisme agraire »
    • La Constitution louverturienne de 1801, révolutionnaire et conservatrice
  • 1802-1803 : Les sentiers tortueux de la guerre d’indépendance
    • Guadeloupe : Malgré la résistance, Bonaparte rétablit l’esclavage
  • Sudhir Hazareesingh (historien) : « L’abolition de 1793 a été imposée par les révolutionnaires noirs »
    • Amériques : Les répercussions politiques de la révolution haïtienne
  • Épilogue 1804-1825 : Face à l’impérialisme, défier ou concilier ?
    • Le scandale de la « dette d’indépendance »

Antifascisme
- Fascisation : de quoi Darmanin est-il le nom ?

International
- Kurdistan : l’ombre d’Erdogan plane sur l’Europe
- Maroc : retour vers les années de plomb ?
- Marc Tomsin : à la croisée des mondes

Écologie
- Politique agricole commune : pour le bien commun et l’agriculture paysanne
- Procès de Bure : nous sommes toutes et tous des malfaiteurs
- Green Bans : quand les maçons disent non, c’est non !

Culture
- Roman : Impossible
- Roman : Ainsi nous leur faisons la guerre
- BD : une BD pour un petit éloge de la sodomie
- Roman ado : le renard et la couronne
- Cinéma : Les Mutins de Pangée and chill

Actualité UCL
- 150 ans de la Commune : du mur des Fédérés à la place de la Fraternité

Edito : Cadet Roussel a trois neurones

Qu’est-ce qui a bien pu pousser Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle, à ânonner que « quand on ne bénéficie pas du droit d’asile on a vocation à rentrer chez soi » ? Qui plus est sur Cnews, le radio-Paris du XXIe siècle ?

 

Face au pouvoir : gagner la bataille antiraciste en France

Loi «  séparatisme  », polémique sur «  l’islamo-gauchisme  », déclarations politiques antisémites, tribunes militaires et policière... L’année écoulée a vu une déferlante raciste faisant dangereusement consensus. Notre camp social, traversé par ces clivages, doit mener une bataille radicale pour faire reculer le racisme à une échelle de masse.

 

Elections régionales : la fin du chantage au vote barrage

L’abstention est devenu un phénomène viral, le système se grippe et le statu quo n’est plus une option. S’abstenir, c’est bien mais ce n’est pas suffisant.

 

Nice : les femmes cassent les frontières

Depuis les rencontres féministes européennes de 2019, le collectif Toutes aux frontières revendique la liberté de circulation. Le premier rassemblement a eu lieu le 5 juin à Nice et a réuni plusieurs milliers de manifestant·es.

 

22. Syndicalisme et activités de soin : les aidants sont des aidantes

Vieillissement de la population, luttes et difficultés de recrutement dans les métiers du soin, donnent de quoi réfléchir aux stratégies et revendications portées par le syndicalisme dans le cadre de la lutte féministe.

 

Livreurs : ni stigmatisés ni bannis, respectés !

De plus en plus de sans-papiers, plus souvent en scooter qu’à vélo : avec la baisse des tarifs, le prolétariat à deux roues a évolué ces dernières années. Et avec lui le regard des plateformes, des client·es… et des municipalités. L’union fera la force pour ne plus se faire traiter d’« esclave » ni interdire certaines zones privilégiées.

 

Ville de Paris : on ne bossera pas une minute de plus !

Un jour ce sont les bibliothèques, tel autre les musées, tel autre les crèches ou les cantines scolaires… La grève, il faut que ça soit tous ensemble si on veut bloquer l’augmentation du temps de travail ! Mais pas facile de faire le lien entre les 57 000 agentes et agents de la Ville.

 

42. Nadejda Tilhou (SUD-Culture Loiret) : « notre travail est non rémunéré, invisible »

Nadejda Tilhou est intermittente, autrice et syndicaliste, en lutte contre la réforme de l’assurance chômage. Avec en toile de fond, et comme dans d’autres secteurs (li­vreurs à vélo, auto-entrepreneurs), la question du type de contrat et du salariat.

 

Révolution haïtienne (1791-1804) : Ci-gît l’esclavagisme

Ce dossier spécial d’Alternative libertaire a voulu dépasser les légendes dorées et l’hommage aux grands personnages, pour comprendre les ressorts populaires de cette révo­lution qui ­sonna le début de la fin du système esclavagiste dans l’hémisphère occidental.

 

70.Fascisation : de quoi Darmanin est-il le nom ?

Transfuge de droite, le bonhomme – toujours sous le coup d’une plainte pour viol – se distingue par des positions homophobes, islamophobes et antisémites. À ses yeux Marine Le Pen est trop molle. Enfin, en tant que ministre de l’Intérieur, il a en charge notre sécurité… ce qui n’est pas pour nous rassurer.

 

Kurdistan : l’ombre d’Erdogan plane sur l’Europe

Deux militant·es de l’UCL ont tenté de rejoindre la mission européenne chargée d’observer les crimes de guerre turcs au Kurdistan irakien. Refoulé·es, comme nombre de délégué·es, il et elle rendent compte de la situation gravissime sur place.

 

Marc Tomsin (1950-2021), un anarchiste à la croisée des mondes

Drôle de printemps. Alors que l’épidémie semble reculer, que le beau temps s’installe et que les sociabilités respirent un peu à nouveau, la mort de notre ami et camarade Marc Tomsin, le 8 juin, est venue bousculer l’enthousiasme des belles journées printanières.

 

Lire : Ainsi nous leur faisons la guerre

La vivisection publique d’un chien à Londres au tout début du XXe siècle, l’enlèvement d’un bébé singe rendu aveugle dans un laboratoire de recherche californien en 1985, l’escapade d’une vache et de son veau, échappés d’une bétaillère, sur la rocade de Charleville-Mézières en 2014. Avec ces trois récits, Joseph Andras interroge l’ambiguïté de nos relations avec le vivant, sous l’égide du progrès.

 

Lire : le Renard et la couronne. Roman ado

Ça commence très mal  : Ana, 10 ans, pleure à chaudes larmes au chevet de sa grand-mère, qui meurt. Voilà notre héroïne totalement seule au monde. Elle décide de tenter sa chance dans la grande ville voisine, et se met en route. C’est le début d’une foule d’aventures palpitantes  !

 

150 ans de la Commune : du mur des Fédérés à la place de la Fraternité

Magnifique commémoration, les 29-30 mai. Le samedi matin, rassemblement festif place de la République, à Paris, puis 5 000 à 10 000 personnes ont défilé jusqu’au cimetière du Père-Lachaise.

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut